Je suis le plus vieux de la paroisse… En silence, j’ai écouté tous les gens qui se confiaient à moi sans qu’ils se rendent compte à quel point leurs conversations m’intéressaient. C’est ce qui m’a permis de garder en mémoire certaines de leurs confidences. Je suis convaincu qu’eux-mêmes ne s’en souviennent pas. J’aimais tellement les habitants de cette petite ville, que j’ai même sacrifié un poste dans une grande ville afin de vivre à proximité de tous. Bientôt ce sera Noël… et la nostalgie de ma jeunesse habite mon âme. C’est pourquoi je voudrais vous entretenir d’un personnage qui m’a toujours fasciné au plus haut point.
Chuuuuttttt!
La lecture de cet article est interdite au moins de huit ans.

Je veux vous faire connaître davantage le plus vieil habitant de ma petite ville. Les enfants l’adorent, et grâce à lui, les plus vieux ont gardé la jeunesse de leurs cœurs. Devinez qui?

Le Père Noël.

Aujourd’hui, je crois avoir résolu une grande énigme et trouver des réponses à mes questions: Pourquoi notre Père Noël est-il plus rouge et plus rayonnant que les autres Père Noël?… Ça y est!… Je sais maintenant! Quand le temps des Fêtes arrive, il devient «excité», j’oserais même dire, «surexcité». Qu’est-ce qui lui arrive à ce cher bonhomme?
Maintenant, je crois connaître la réponse… Il veut paraître jeune parce qu’il a été désigné comme le Père Noël le plus serviable dans son milieu depuis très, très longtemps. Donc, dans ce sens, le plus vieux… C’est pourquoi il a reçu un prix! Un record Guiness! Depuis ce temps, pour mieux expliquer sa fatigue, il essaie de nous faire croire qu’il a un rhume ou une grippe dans le temps des Fêtes afin de mieux camoufler son vieil âge… Ah! Ah! Ah!

Comme rirait notre bonhomme de Noël AH! AH! AH!
Pourtant, un record Guiness, ça ne rend pas malade, malade, malade…

Rassurez-vous! C’est la fièvre de l’AMOUR qui le fait rougir, l’Amour des enfants, bien sûr.

Une autre énigme à résoudre? Pourquoi est-il plus rouge que les autres Père Noël? Pourquoi souffre-t-il d’une fièvre aussi forte à l’idée de faire plaisir aux enfants?

C’est qu’il a quelque chose de différent : (Je vais vous révéler un secret.) Il a du «Mercure» dans le sang!… Oui, me direz-vous, mais du «Mercure», ça peut devenir un poison très dangereux!… Rassurez-vous! L’amour et le dévouement peuvent être un antidote, chez certain «Mercure». Ça peut même devenir un heureux mélange!

D’abord, à sa naissance, notre Père Noël est tombé dans le «Mercure» tout comme Obélix est tombé dans la potion magique.
C’est pourquoi, quand la Fête de Noël arrive, sûrement que le «Mercure»: Monte! Descend! Monte! Ce qui explique qu’il est beaucoup plus rouge que tous les autres Père Noël rencontrés à ce jour.
Une autre chose qui m’intrigue… N’aurait-il pas une vague parenté avec une famille de «Mercure» habitant dans cette paroisse?… Ça expliquerait un peu son grand dévouement à la communauté… Si la famille que je soupçonne être l’auteur de ses jours, si cette famille est véritablement la sienne, alors, je comprends que sa rougeur soit plus vive que tous les autres Père Noël.

Ah! Oui !Oui! C’est bien ce que je pense… Je suis certain que le père «Mercure» tombait dans le rouge quand arrivait le temps des Fêtes puisqu’il devait payer les factures de généreux cadeaux pour sa nombreuse famille, principalement les factures de chapeaux pour ses élégantes dames; quoique le plus gros de la teinture rouge était réservé pour les élections. Quand il perdait ses élections et que de jeunes plaisantins venaient lui faire un feu de joie, le père «Mercure» n’était pas joyeux du tout; à ce moment-là, il devenait un guerrier rouge de «colère» et sortait les armes de nos valeureux ancêtres.
Ce qui expliquerait vraiment pourquoi ce Père Noël a un rouge aussi brillant, aussi éclatant, s’il est vraiment un descendant de cette famille. Sans aucun doute, la montée du «Mercure », avant Noël, n’est pas le fruit du hasard, ni le résultat de la grippe et du rhume, comme il essaie de nous faire croire; mais bien une suite de conséquences dues à la génétique de ses ancêtres, qui, dans le temps des Fêtes, étaient dans le rouge avec leurs nombreux cadeaux et en temps d’élections, avec leurs idées bien arrêtées. Ils voyaient rouge jusque dans leur soupe. Rouge hier! Rouge aujourd’hui! Rouge demain!

Un autre personnage m’intriguait beaucoup.Il accompagnait souvent notre Père Noël dans la distribution des cadeaux et se tenait à l’écart. Il était très paternel. Je suis certain que ce monsieur très distingué aimait beaucoup les enfants lui aussi. Sa modestie le faisait souvent se retirer à l’écart, même si parfois ses coups d’éclats étaient reconnus au niveau régional et même provincial. Très discret dans tous ses déplacements, cet homme a sûrement reçu une piqûre de «Mercure» à sa naissance, lui aussi. C’est sans doute pour cela qu’il a si bien servi la communauté toute sa vie auprès des enfants de tout âge.

Toutes ces questions me laissaient perplexe devant ma plume. Est-ce qu’un jour on me permettrait de rencontrer ces personnages afin de connaître plus de détails sur leur origine? Ce serait tellement intéressant d’en savoir davantage sur ces personnes qui sont encore de solides piliers dans la société; par leur seule présence, ils donnent de la qualité à cette communauté. Les services qu’ils rendent à la population, le plus souvent dans l’ombre,(à l’exception de notre valeureux Père Noël) ces services sont là pour témoigner de l’amour qu’ils portent aux jeunes enfants et même aux vieux enfants que nous sommes tous quand arrive Noël .

Peut-être qu’un jour, nous connaîtrons le fin mot de cette histoire.


Jeannette Gauthier
(alias Jean LePhilosophe)

Jean LePhilosophe

Visit Alan Giana

Snow Script by
Kurt Grigg